Jour 3 : Une journée spirituelle

21 août 2018

Aujourd’hui, c’est tôt dans la matinée que certains des hospitaliers, à savoir les plus courageux, se sont rassemblés dans la chapelle Notre Dame des Douleurs à l’accueil Marie St-Frai pour un petit temps d’adoration. Après avoir prié et loué le seigneur dans la joie, ils se sont rendus dans les chambres pour le réveil et le lever des malades, afin qu’eux aussi puissent profiter de ce beau début de matinée.

C’est vers 10h30 qu’ils ont débuté le premier temps fort de cette journée en se rendant à la Chapelle Sainte Bernadette pour la messe de l’Hospitalité. C’est toujours un moment important du pèlerinage ! Une année sur deux, les malades le souhaitant peuvent y recevoir le sacrement des malades. C’est aussi durant cette messe que l’on présente au Seigneur les naissances, mariages et malheureusement décès touchant de près ou de loin l’Hospitalité.

Monseigneur Cattenoz, qui présidait la messe, nous a offert une homélie nous rappelant les Sept sacrements qui peuvent accompagner la vie de chaque chrétien : le baptême, la confirmation, l’eucharistie, le mariage, l’ordination, la réconciliation, l’onction des malades.
Ils ont pu ensuite regagner Marie St-Frai afin de partager un bon repas et de mieux se préparer à la suite des évènements de la journée.

Vers 15h30 avait lieu le chapelet à la grotte, moment fort car il s’agit d’un instant où chacun contemple et prie de manière personnelle mais également de manière commune, comme Bernadette accompagnée de Marie qui égrenait les grains de son chapelet pour l’encourager.
Les malades ont ensuite pu passer sous la grotte, voir la source couler et toucher le rocher.
Ils ont ensuite pris part à la procession eucharistique qui les a menés jusqu’à la Basilique St Pie X, édifiée pour le centenaire des apparitions en 1958, avec un clin d’œil au pape qui a ouvert l’eucharistie aux jeunes enfants.

Après cela, les malades, pèlerins et hospitaliers sont rentrés à l’accueil Marie St-Frai afin de prendre un bon repas mérité après cette longue journée, qui était loin d’être achevée puisque c’est aux alentours de 20h que tous ont profité de 2 heures de convivialité lors d’un temps libre, en groupe dans Lourdes.
A 22h malades et pèlerins ont regagné leurs chambres avec en tête pleins de souvenirs et d’enseignements de cette journée. Quant aux hospitaliers, ils ont regagné les différents hôtels, excepté les plus jeunes qui ont eu droit à un petit temps de débriefing et de prière avant ce repos bien mérité.