Jour 2 : Une journée marquée par les temps forts

19 août 2018

Aujourd’hui, malades et hospitaliers ont commencé la journée sous les nuages avec les premiers signes de fatigue. Ils ont pu assister et participer à la première messe de ce pèlerinage à la grotte de Massabielle, messe que Monseigneur Cattenoz a présidée. Étaient aussi présents : le diocèse de Pamiers, dont son Hospitalité. L’évangile de St Jean nous rappelait les Noces de Cana, avec cette phrase de Marie aux serviteurs et à chacun de nous : « Faites tout ce qu’il vous dira ». A la fin de la cérémonie, ils se sont rendus sur le parvis de la basilique du Rosaire pour la traditionnelle photo de groupe, avant de regagner l’accueil Marie St-Frai pour y prendre le repas, qui a commencé par une prière et s’est poursuivi dans la joie malgré la fatigue de certains.

L’accueil Marie St-Frai est l’hôtel destiné aux personnes malades, âgées ou ayant un handicap, il ne s’agit pas d’un hôpital, mais il est équipé du matériel nécessaire pour subvenir aux besoins de chacun.
Aux alentours de 14h30, un temps spirituel était consacré à la phrase du thème de cette année : « Faites tout ce qu’il vous dira ». Vous souvenez-vous de cette phrase de Marie aux serviteurs présents lors des Noces de Cana après avoir dit à Jésus : « Ils n’ont plus de vin. » ? « Marie prend soin de nous et fait en sorte que nous ne manquions pas de vin » : elle intercède auprès de Jésus pour ces jeunes époux qui manquent d’amour et de joie, et montre la route à suivre aux serviteurs et à chacun de nous.
Mais Marie nous invite et nous incite également à « suivre Bernadette afin que notre propre grotte intérieure tout comme celle de Massabielle devienne lien entre elle, son fils et nous ». Rappelons-nous de sa phrase à Bernadette : « Allez dire au prêtre qu’on bâtisse une chapelle et qu’on y vienne en procession. ». Nous sommes tous invités à Lourdes.

A suivi la Célébration pénitentielle en trois temps. Un premier temps d’écoute de la parole de Dieu nous a rappelé qu’il ne nous juge pas et ne souhaite que ramener à Lui ses Brebis/Enfants et égarés. Une saynète a fait intervenir l’Abbé Peyramale, Bernadette, Antoinette Thardivail autour des apparitions où Marie a dit à Bernadette : « Pénitence, pénitence, pénitence » puis, le lendemain, « Allez boire à la source et vous y laver ». Enfin, un temps d’examen de conscience a préparé ceux qui le voulaient à recevoir le sacrement de réconciliation.
Les malades après le sacrement ont donc pu se rendre au réfectoire afin de dîner avant de partir vers 20h30 avec l’ensemble de l’Hospitalité pour la procession Mariale.

Durant cette procession, munis de leurs flambeaux, ils ont pu chanter, prier et méditer les mystères douloureux tout en marchant où en étant aidés dans leurs voiturettes bleues par les hospitalières et brancardiers. La procession est toujours un instant particulier de Lourdes où l’émotion et la joie étaient bien présentes ce soir-là.
Après la procession et le message de bonne nuit dicté par notre évêque, les malades et hospitaliers ont pu rejoindre les différents hôtels pour une bonne nuit de sommeil bien méritée.